L'informateur

Nettoyer les difficiles

Fibres naturelles versus fibres synthétiques: voici comment s’attaquer au nettoyage des meubles rembourrés difficiles.

Voici le rêve d’un nettoyeur de meubles rembourrés: tissu de fibre synthétique légèrement sale et relativement neuf. Un seul passage de votre outil à extraction suffit pour laisser le tissu propre, éclatant et presque sec!

Voici le cauchemar d’un nettoyeur de meubles rembourrés: tissu de fibre naturelle encrassé et usé. Chaque passage de votre outil à extraction donne l’impression que le tissu fonce et se décolore.

Il est temps d’exorciser ce cauchemar.

Vous pouvez nettoyer ces tissus problématiques faits de fibres naturelles, et obtenir d’excellents résultats.

Le fait est que vous ne pouvez pas les nettoyer de la même façon dont vous nettoyez les synthétiques, et vous attendre à des résultats qui satisferont le client et vous-même.

Pourquoi?

‘Considérer la source’
Afin de résoudre ce défi de nettoyage, commencez d’abord par regarder la source du problème: absorbant, facilement dommageable, fibres naturelles.

En écrivant cet article, je regarde une plante d’intérieur qui est à côté d’une tasse en plastique. Vous diriez, et avec raison, que ces deux items sont nettement différents à plusieurs niveaux, n’est-ce pas?

La différence entre une fibre naturelle (coton) et une fibre synthétique (polyester) est la même qu’entre une plante d’intérieur et une tasse en plastique.

Avec ces différences majeures en tête, trouvez-vous surprenant que les méthodes de nettoyage de ces deux fibres soient tout autant différentes?

Les différences au niveau du nettoyage
Plus tard ce matin, je mettrai la tasse en plastique au lave-vaisselle. Elle sera nettoyée avec beaucoup d’eau chaude et un détergent alcalin.

Que pensez-vous de l’idée de mettre la plante d’intérieur au lave-vaisselle avec la tasse en plastique?

Je conviens que cette image peut sembler absurde, mais elle illustre bien le changement de paradigme en ce qui a trait aux méthodes de nettoyage, aux outils et aux agents de nettoyage.

Tout comme la tasse de plastique, la fibre synthétique se nettoie rapidement et facilement à l’aide d’eau chaude et de détergent.

Avec très peu de variation au niveau des outils, des techniques et de la chimie, vous pouvez nettoyer la majorité des fibres synthétiques presque aussi sécuritairement que vous nettoyez les tapis.

Quant aux fibres naturelles, elles requièrent un soin différent.

Contrairement à la plante d’intérieur, l’extraction à eau chaude avec des nettoyants alcalins ne détruira pas totalement la fibre naturelle, mais cette dernière pourrait dégorger, brunir, rétrécir ou subir une déformation permanente de sa texture.

Au mieux, si ces problèmes ne surviennent pas, le tissu ne sera pas nettoyé à son meilleur.

Comment nettoyer les fibres naturelles
La clé du succès pour nettoyer une fibre naturelle est de procéder de façon sécuritaire et efficace.

Voici une méthode étape par étape:

1. Tester et identifier: Vous devez savoir ce que vous nettoyez afin de savoir quelle méthode de nettoyage est indiquée pour le tissu que vous avez devant vous. Utilisez le test de brûlage afin de déterminer s’il s’agit d’une fibre synthétique, d’une fibre naturelle ou d’un mélange (traitez le mélange de fibres comme s’il s’agissait d’une fibre naturelle).
2. Aspirer en profondeur: L’enlèvement de la saleté sèche doit faire partie de la procédure de nettoyage des tissus.
3. Préconditionner le tissu: Choisissez un prédétachant neutre à légèrement acide ou des shampoings afin de préconditionner les tissus de fibres naturelles. Plusieurs de ces produits font de la mousse, et dans le cas du nettoyage de fibres naturelles, c’est une bonne chose!

(Contrairement aux fibres synthétiques, les fibres naturelles – grâce à la lubrification et à la suspension qu’offrent les produits “mousseux“ - libèrent la saleté plus rapidement.) Votre mélange de préconditionnement devrait être brumisé, ou moussé, puis agité sur le tissu à l’aide d’une brosse de crin de cheval ou une éponge naturelle. Vous pouvez utiliser des serviettes blanches et propres pour retirer l’excédent de saleté. Ce procédé diminuera le mouillage subséquent et retirera plus de saleté que le rinçage par extraction seul.

4. Rinçage par extraction: L’utilisation d’un agent de rinçage acide aidera à retirer la saleté en suspension, aidera à stabiliser la couleur, et empêchera le brunissement. Les fibres naturelles des tissus de velours, lorsque rincées avec un agent acide, seront plus faciles à brosser et seront plus douces.

(Attention: Ne pas surmouiller lors du processus d’extraction. Si le tissu ne répond pas à vos premiers passages lors du rinçage, répétez les étapes de préconditionnement et d’essuyage à l’aide de la serviette. L’utilisation "d’outils secs“ aidera à prévenir le surmouillage).

5. Séchage rapide: Peu importe la puissance d’aspiration de votre extracteur, les fibres naturelles ne libèrent pas l’humidité aussi rapidement que les fibres naturelles. Utilisez plus de serviettes propres et blanches pour absorber l’humidité (et dans plusieurs cas, de la saleté supplémentaire!) Après l’essuyage du tissu à l’aide de la serviette, utilisez des séchoirs pour accélérer le séchage des coussins et de la structure.

Cet article a été écrit par Jim Pemberton, formateur et consultant.



Références
www.cleanfax.com