L'informateur

Combien coûte votre loyer?

Croyez-le ou non, passer trop de temps au bureau nuira à la croissance de votre entreprise. Voici pourquoi.

En tant que propriétaire d’entreprise, vous cachez-vous dans votre bureau derrière des portes fermées à tenter de bâtir votre entreprise?

C’est incroyable le nombre de propriétaires qui croient qu’ils peuvent bâtir une entreprise florissante et se cacher dans leur bureau en même temps.

C’est impossible; il est crucial à la réussite de l’entreprise que le propriétaire ou un haut dirigeant ait des rencontres régulières avec les décideurs.

Ces décideurs peuvent être des clients, des personnes des opérations, des employés, des prescripteurs communautaires ou industriels, etc.

Ce principe ne s’applique pas seulement aux petites entreprises.

Calculez votre loyer
Si vous saviez combien le loyer de votre bureau vous coûte, vous ne voudriez pas y passer trop de temps.

Voici comment calculer votre loyer.

Il ne s’agit pas du loyer de l’usine au complet ou des bureaux en général. Il s’agit de votre bureau à vous..

Calculez d’abord votre revenu annuel. Est-ce 50 000$; 100 000$; 200 000$?

Puis, calculez le temps que vous passez par jour dans votre bureau. Est-ce 90%, 50%, 25%?

Maintenant, multipliez votre revenu annuel par le pourcentage de temps que vous passez dans votre bureau et vous obtiendrez le coût de votre loyer.

Par exemple, si votre revenu annuel est de 100 000$, et que vous passez 50 pourcent de votre temps dans votre bureau, votre loyer est de 50 000$ par année.

Ça vous fait réfléchir, non?

Maintenant, sortez de votre bureau
Les propriétaires d’entreprise avisés recherchent les façons de réduire les dépenses inutiles.

Si vous désirez réduire votre loyer — et améliorer votre rendement — voici une solution toute simple: Sortez de votre bureau!

Et voici un plan en quatre points pour vous y aider:

1. Visitez l’un de vos bons clients et remerciez-le de sa clientèle et de sa fidélité. C’est étonnant de constater le nombre de propriétaires qui investissent des milliers de dollars en publicité afin d’attirer la nouvelle clientèle, mais qui oublient les clients qu’ils ont déjà.

Votre clientèle actuelle est aussi une source précieuse pour des études de marché et des affaires additionnelles. Alors, lorsque vous les appellerez, posez-leur ces trois questions : Etes-vous satisfait de notre entreprise? Comment pouvons-nous améliorer notre service? Y a-t-il quelque chose que nous puissions faire pour vous?

2. Visitez un lieu de travail. Qu’il s’agisse d’un contrat résidentiel à 500$, d’un contrat commercial à 5 000$, ou d’un nettoyage de contenu à 10 000$, vos employés apprécieront le fait que vous ayez pris le temps de les visiter (croyez-le ou non).

Ceci est particulièrement vrai si vous leur apporter lors de votre visite une boisson gazeuse, une crème glacée, voire une pizza — n’importe quoi pour leur démontrer que vous pensez à eux. Parlez à vos employés. Demandez-leur si vous pouvez faire quoi que ce soit pour rendre leur travail plus facile.

3. Visitez un client éventuel. Voyez pourquoi il n’achète pas de vous, et ce que vous devez faire pour qu’il le fasse.

Nous aimons tous nous entourer de personnes qui nous disent combien notre entreprise est formidable. Mais ce sont les clients qui n’achètent actuellement pas chez vous qui seront en mesure de vous donner un aperçu des façons d’améliorer votre entreprise ou quelles seraient les façons d’attirer de nouveaux clients.

4. Rencontrez votre comptable, votre avocat, votre banquier, votre assureur, ou un directeur d’entreprise et demandez-leur des idées pour améliorer votre entreprise.

Les entreprises qui réussissent ne sont pas bâties sur un vacuum. Elles sont bâties avec l’aide et la contribution des gens dont vous vous entourez. Ils peuvent ne pas toujours vous dire ce que vous voulez entendre, mais ils vous diront ce que vous devez entendre.

L’auteur Tom Peters fait allusion à cette notion comme étant "La gestion en marchant par-ci, par-là", et il s’agit là d’un excellent concept.

Mais avant de diriger en marchant par-ci, par-là, vous devez d’abord sortir de votre bureau.

Cet article a été écrit par Chuck Violand, consultant.



Références
www.cleanfax.com